Le Pr. Jacques Marescaux invité officiel du Président de la République Tunisienne Moncef Marzouki

L’expertise de l’IRCAD reconnue au-delà des frontières de la France

Lundi 16 septembre, le Président Moncef Marzouki a accueilli le Professeur Jacques Marescaux dans son Palais de Carthage pour une réunion de travail qu’il a présidée en présence du Ministre de la Santé, M. Abdellatif Mekki et du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Moncef Ben Salem, sur le thème de la recherche et de la formation.

Après avoir visité l’IRCAD en février dernier, le Président tunisien s’était dit fasciné par l’Institut strasbourgeois et souhaitait réfléchir à la réalisation d’une structure similaire à Tunis.

Pendant la réunion suivie d’un déjeuner officiel donné en l’honneur du Pr. Marescaux, le Président a souligné l’opportunité exceptionnelle que représenterait un tel projet à l’heure de la reconstruction du pays : il en a saisi les répercussions dans les domaines de la recherche et de la formation, mais aussi en tant que catalyseur économique et vecteur d’image sur le continent.
Moncef Marzouki a indiqué qu’il en faisait une priorité personnelle, d’autant que ce type de projet scientifique avec la France permettrait de renforcer l’amitié entre les 2 pays.

Le ton était donné : le Président a demandé à ses ministres de chercher un terrain sur un campus hospitalo-universitaire, tandis qu’un projet architectural devrait être proposé rapidement.

Il a expliqué que son engagement personnel dans la réussite d’un tel projet à Tunis était certainement influencé par les années d’internat de médecine passées au CHU de Strasbourg en compagnie de Jacques Marescaux. Il a conclu son discours en constatant que la mentalité alsacienne alliait la créativité française et la rigueur germanique.