2008 – 2018 / 10è ANNIVERSAIRE DE L’IRCAD TAIWAN : Un modèle d’exportation de l’excellence française dans le monde

18 juin 2018

Dimanche 10 juin 2018, le Pr. Jacques MARESCAUX, Président de l’IRCAD, et M. Min Ho Huang, Président du Chang Bing Show Chwan Memorial Hospital et fondateur de l’IRCAD Taïwan, ont fêté avec faste le dixième anniversaire de l’IRCAD Taïwan, première implantation de l’institut strasbourgeois à l’étranger, en présence de M. William Lai, Premier Ministre taïwanais, de M. Benoît Guidée, directeur du Bureau Français de Taipei, des principaux partenaires industriels de l’IRCAD, et de nombreux chirurgiens experts internationaux qui tenaient à être présents pour cet évènement.

En 10 années, 7 000 chirurgiens, provenant de 60 pays différents, ont ainsi pu être formés aux dernières techniques de chirurgie mini-invasive à Taïwan, encadrés par 1 800 chirurgiens experts internationaux.

Conçu dans le même esprit que l’IRCAD strasbourgeois et équipé des technologies d’enseignement les plus perfectionnées, l’IRCAD Taiwan se positionne comme la plus grosse structure de formation à la chirurgie mini-invasive d’Asie.

L’IRCAD France assume la complète responsabilité scientifique de la recherche et de l’enseignement à l’IRCAD Taïwan, tandis que le partenaire taiwanais a la charge de la gestion de toute la logistique de l’organisation des cours sur place.

Le Pr. Jacques Marescaux se félicite du succès de l’IRCAD Taïwan, « qui a réussi à exporter l’excellence de la chirurgie française jusqu’en Asie. Nous devons en grande partie ce succès au charisme et à la vision du Président Huang, qui s’est donné les moyens de faire évoluer la pratique chirurgicale à Taïwan au service des patients. A titre d’exemple, en 2008, lorsque l’IRCAD Taïwan a ouvert ses portes, seuls 20% des opérations chirurgicales étaient réalisées par une approche mini-invasive dans le réseau des 8 hôpitaux du Pr. Huang. En 2018, 75% des actes chirurgicaux sont réalisés par chirurgie mini-invasive dans ses hôpitaux. C’est une grande fierté pour mes collaborateurs et pour moi-même de pouvoir contribuer à l’amélioration des standards de la chirurgie, tant à l’IRCAD France où sont formés chaque année 5700 chirurgiens, que sur le continent asiatique. »

Un biocluster pour attirer startups et industriels

Lors de la cérémonie d’anniversaire, le Premier Ministre taïwanais a annoncé qu’il mettait à la disposition de l’IRCAD Taïwan une surface comprise entre 30 et 50 hectares pour permettre la création d’un biocluster dans le domaine du dispositif médical. Calqué sur le modèle de l’IRCAD France et de l’Institut de Chirurgie Guidée par l’Image (IHU Strasbourg), ce biocluster vise à attirer les industriels et les startups du secteur de la chirurgie mini-invasive à proximité de l’IRCAD.

En outre, M. Chen Shih-chung, le Ministre de la Santé de Taïwan que le Pr. Marescaux a rencontré à cette occasion, a confirmé sa volonté de dynamiser l’aire industrielle située autour de l’IRCAD Taïwan et développer des programmes de formation prioritairement à destination de deux pays voisins de Taïwan : les Philippines (104 Millions d’habitants) et la Malaisie (32 Millions d’habitants). Une collaboration étroite entre les Ministères de la Santé des trois pays permettra d’accroître la formation des chirurgiens issus de ces deux pays.

La recherche et le transfert de technologie

Durant les dix dernières années, plusieurs startups ont vu le jour dans le prolongement des programmes de recherche menés à l’IRCAD Taïwan : en robotique chirurgicale avec le lancement d’un robot permettant de guider la caméra chirurgicale, et dans l’imagerie médicale, avec un logiciel transformant des images Haute Définition 2D en images 3D instantanément durant l’opération.

Un partenariat exceptionnel avec Siemens Healthineers a été engagé dans la lignée de celui que l’IRCAD a mis en place avec l’Institut de Chirurgie Guidée par l’Image (IHU Strasbourg). Ainsi, une salle opératoire hybride équipée d’un imageur 3D robotisé « Artis Zeego » sera mise en place au service des patients, accompagnée d’un bloc opératoire hybride expérimental dédié à la recherche et à la formation.

Dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, l’IRCAD Taïwan s’est associé à ASUS, géant de l’informatique, qui va mettre à sa disposition 200 ingénieurs en recherche et développement qui travailleront sur l’amélioration du diagnostic et de la stratégie thérapeutique dans le domaine médical.

A l’horizon 2019, l’IRCAD Taïwan projette de créer une filiale de Visible Patient, la spin-off de l’IRCAD France qui propose un service en ligne de modélisation 3D des patients. Cette extension de Visible Patient sera implantée elle-même au sein du biocluster.

Benoît Guidée, directeur du Bureau Français de Taipei, a estimé que l’IRCAD Taïwan « représente le plus beau projet de coopération scientifique franco-taïwanais dans les domaines de la recherche et de l’éducation ».

Développement international de l’IRCAD

Après l’ouverture du premier institut jumeau à Taïwan en 2008, suivi par Sao Paulo en 2011, Rio en 2017, et Beyrouth en 2018, l’IRCAD ouvrira son 5ème institut miroir à Kigali, au Rwanda, en 2019, pour former les chirurgiens de tous les pays du continent africain aux nouvelles techniques de chirurgie mini-invasive.